Sea, Weather & Data

Capter l’immatériel

Un projet qui nous invite à découvrir les œuvres d'artistes qui nous aident à visualiser la météorologie, ses états et ses conséquences.
La science nous offre des données, l’art nous permet de les matérialiser à travers des expériences visuelles et parfois sensorielles.

point cloud

Point Cloud

_ James Leng

point cloud point cloud
Année :2012
➭ voir le site

Point Cloud est une œuvre qui nous invite à réimaginer les interactions que l’on entretient quotidiennement avec la météorologie. C'est une réponse critique à la représentation statique que l’on a habituellement de la météo, par des valeurs numériques ou des infographies de nuages, de soleil, de pluie ou de neige.

Point Cloud est une forme sculpturale en mouvement définie par un treillis métallique mince dont l’ambition est double. Elle nous questionne à la fois sur la transmutation des données numériques en mouvement analogique et la manière dont on peut mimer conceptuellement la complexité structurelle des systèmes météorologiques.


Flow by Maotik

Flow

_ Maotik

Flow by Maotik Flow by Maotik
Année :2016
➭ voir le site

Flow invite les visiteurs à plonger dans le monde fascinant de la science grâce à une immersion interactive qui s’inspire du phénomène naturel des marées.

Cette représentation dynamique offre une expérience sensorielle poétique, ludique et esthétique des principes de l'élévation et de la chute du niveau de la mer. Tout le contenu est conçu et exécuté en temps réel. C’est un système conçu avec un processus de création aléatoire, dans une gamme de paramètres définis par la nature. En ce sens, chaque état, chaque moment de l'installation est unique et inimitable.


Earth by Cameron Beccario

Earth

_ Cameron Beccario

Earth by Cameron Beccario
Année :2018
➭ voir le site

Cette terre interactive permet aux utilisateurs de basculer entre les vues qui montrent le flux de vent; le mouvement des courants océaniques et la hauteur des vagues; la température de l'air; et la circulation des polluants atmosphériques dans le monde entier.

Les données de la carte proviennent d'une multitude d'instruments flottant dans l'atmosphère de la planète, dérivant le long des courants océaniques et sur le sol.


Earth by Cameron Beccario

Hurricane Sandy

_ Nathalie Miebach

Earth by Cameron Beccario Earth by Cameron Beccario
Année :2015
➭ voir le site

Cette série d’œuvres est une représentation des données liées à l’ouragan Sandy qui est apparu comme un événement brutal du au changement climatique. Après la catastrophe, des photographies emblématiques de la destruction d’un parc d’attraction sur la rive du New Jersey ont inspirées le travail de l’artiste.

Hurricane Sandy traduit les données de l’ouragan qui a frappé les communautés de Seaside Heights et Staten Island. Ces données météorologiques et océaniques sont traduites par une sculpture à la forme de manège qui semble à la fois flotter sur l’eau et s'engouffrer dans le chaos.


1.26 Sculpture Project

1.26 Sculpture Project

_ Janet Echelman

1.26 Sculpture Project 1.26 Sculpture Project
Année :2013
➭ voir le site

Élaborée dans le cadre du Festival de la Lumière d’Amsterdam, cette sculpture aérienne dévoile un éclairage unique, une ondulation de couleurs changeantes et contrastées qui se réfléchie sur l'eau. La forme et le contenu de l'œuvre s'inspirent de l'interdé- pendance des systèmes terrestres. L'artiste a utilisé des données de laboratoire de la NASA et de la NOAA sur les effets du tremblement de terre de 2010 au Chili, et le raccourcissement de 1,26 microseconde résultant de la journée de la Terre. La forme tridimensionnelle de la sculpture s'inspire de la cartographie des hauteurs des vagues du tsunami à travers un océan entier.


1.26 Sculpture Project

Tele-present water

_ David Bowen

1.26 Sculpture Project 1.26 Sculpture Project
Année :2011
➭ voir le site

L’installation produite par David Bowen exprime l’intensité du mouvement de l’eau. Les données sont recueillies en temps réel à partir de la bouée de l'Administration océanique et atmosphérique nationale à 205 milles marins au sud-ouest d'Honolulu, dans le Pacifique.

Les fréquences reçues par la bouée entraînent un mouvement de la structure métallique de l’installation qui produit une simulation des effets physiques causés par une vague à des milliers de kilomètres de là.